A la découverte de l’exposition " Emulation, le propos de la femme artiste "
07-03-2019

...

 

Fort d’une soirée de lancement réussie le jeudi 7 mars, l’exposition « Emulation, le propos de la femme artiste » est depuis le 8 mars etjusqu’au 4 avril 2019 ouverte au grand public à la Galerie de l’Immobilier Prestigia – Anfa.

C’est donc sous la direction de curation Mehdi Hadj Khalifa, que 17 artistes marocaines sont exposées dans le magnifique showroom de Prestigia. Tout un florilège de savoir-faire, de talents et de dextérité, le toutconjugué au féminin : ChaibiaTallal, Fatna El Gbouri, Malika Agueznay, NajiaMehadji, Meryem El Alj, Fathiya Tahiri, Safaa Erruas, Lamia Naji, Amina Benbouchta, ZoulikhaBouabdellah, HoudaTerjuman, ChouroukHriech, Fatime Zahra Morjani, Yacout Kabbaj, Mouna Charrat, Narjiss El Joubari et Sanae Arraqas.

Dans une interview accordée à Prestigia, Mehdi Hadj Khalifa précise: “Dans cette exposition, il était très important de montrer les différents paradigmes de l’art féminin à travers des figures féminines. Il y a une pluralité de travaux, d’époques aussi. On est sur trois générations différentes de ChaibiaTallal à Yacout Kabbaj. On est sur trois arts différents et trois technicités différentes aussi”.

En effet, de ChemsAddohaAtallah, première femme marocaine diplômée de l’Ecole des Beaux-arts de Tétouan en 1960 à aujourd’hui, en passant par 1966 quand Chaïbia présenta sa première exposition à l’institut Goethe de Casablanca, l’art féminin marocain a fait du chemin. En visitant l’exposition « Emulation, le propos de la femme artiste », vous découvrirez toutes les aspérités d’un récit imagé du Maroc vu par la femme Marocaine dans toute sa diversité culturelle et générationnelle.

Créée en 2015, la Galerie de l’Immobilier Prestigia – Anfa se positionne clairement comme étant une plaque tournante importante de l’art au Maroc en général, et à Casablanca en particulier, en plaçant la promotion de l’art et de la création sous toutes ses formes au cœur de ses missions.

À l’occasion de la journée internationale de la femme, Prestigia a souhaité montrer l’art pensé par la femme marocaine, qui contribue à travers des œuvres à démontrer sa capacité à améliorer la société.